Catégorie: Espaces publiques
PISCINES SLOTERPARK

AMSTERDAM - PAYS BAS

Share this page on

20x20 Dolomiti Structuré, Naturel
20x20 Absolute Structurè, Naturel



Structures: Ingenieursburo Bartels bv
Ingénierie technique: Projecttechniek
Conception: 1994-1995
Lot: 100.000 m2
Surface construite: 11.500 m2
Volume: 58.000 m3
Prix: 9.174.000 euros (construction)
4.630.000 euros (installations)
1.135.400 euros (intérieurs)
1.420.000 euros (paysage)
Un soin particulier a été apporté, lors de la définition du projet du grand complexe de piscines construit par Roy Gelders à Amsterdam, justement au choix des matériaux qui définissent les éléments des différentes parties d'un ensemble architectural qui s'étend sur une surface couverte de plus de 11.500 m².
Le bois, le verre, le grès porcelainé à l'intérieur, encore du verre naturellement, des panneaux métalliques et des briques à l'extérieur selon une séquence rythmée qui tend à valoriser l'ensemble du processus de conception. Le bois est utilisé avec beaucoup de simplicité uniquement comme matériau pour recouvrir les murs intérieurs, une espèce de "boiserie contemporaine" ayant le but de rendre les grandes surfaces verticales qui divisent les grands espaces de ces immenses halls balnéaires "plus chaudes".

L'auteur du projet n'a utilisé que des éléments modulaires en grès porcelainé pour le revêtement de sol. En effet, mis à part les qualités évidentes et reconnues de ce matériau qui est résistant, n'absorbe pas, est facile à nettoyer et garantit donc l'hygiène, il pouvait compter sur la possibilité d'étendre une espèce de voile continu et ininterrompu sur le terrain, aussi bien pour les parties à nu que pour celles recouvertes d'eau.
Il a choisi les matériaux GranitiFiandre, Dolomiti et Absolute de la ligne Programme Industrie pour les piscines, ainsi que Blue y White, collection Tinte Unite dans la finition naturelle pour les toilettes.

Les matériaux Dolomiti et Absolute font partie de la catégorie GeoTecnica - Graniti mais sont également disponibles dans la ligne "Programma Industria" dans la version antidérapante, qui est tout à fait indiquée pour les piscines.
La série Programma Industria, créée tout spécialement pour satisfaire les exigences des espaces commerciaux et industriels, offre une vaste gamme de produits différents au niveau de la surface, du format et des coloris pour laisser une grande liberté créatrice aux auteurs de projets.
Grâce à des éléments spéciaux comme les modules surbaissés pour les rigoles, les pièces d'angle, les surfaces variables, antidérapantes pour le plancher et lisses pour les surfaces des bassins, le projet réduit l'emploi des matériaux à quelques constantes avec un avantage indubitable en ce qui concerne la qualité globale du complexe.

La couverture métallique avec une structure apparente, les piliers bifides de soutien de la grande cavea principale, l'emploi calibré des surfaces transparentes dans les zones où il est nécessaire d'avoir un contact direct avec l'extérieur et la caractérisation des volumes externes en mettant les briques des zones habitées, des bureaux, des vestiaires et des toilettes ou l'acier zingué des grandes couvertures en évidence montrent une capacité convaincante de gestion de la matière, tout en affirmant, si besoin est, l'importance fondamentale qu'ont les matériaux lorsqu'il s'agit de définir la qualité d'un complexe architectural.
C'est la raison pour laquelle l'interprétation de l'ensemble se base forcément et de façon non conventionnelle sur l'analyse des matériaux utilisés en renvoyant les considérations sur la distribution, la fonctionnalité et la composition à la clarté des dessins du complexe, aussi bien au niveau du plan que de la coupe.

Il est toutefois nécessaire d'examiner brièvement quelques facteurs généraux qui aident certainement à évaluer le projet en ce qui concerne l'aspect architectural.
Il faut en premier lieu rappeler que ce dernier est le résultat d'un concours sur invitations organisé en 1984 pour la définition de l'ensemble du cycle, de la structure architecturale, au design d'intérieur en passant par l'aménagement du parc qui entoure l'édifice et où se trouvent les autres piscines en plein air.
Le projet, situé à l'intérieur d'un vaste espace vert déjà partiellement bâti, prévoit un long bloc compact et allongé auquel sont reliés les volumes pour les différentes piscines; le système est traversé par une grille de parcours et de rampes car l'entrée se trouve au premier niveau sur la couverture praticable d'une partie de l'édifice.
À l'intérieur, les piscines sont situées dans quatre zones dont la température et l'atmosphère se différencient en fonction des activités liées aux types de bassins, de celles à la forme libre à celles olympiques pour les plongeons et la natation.

Marco Casamonti
Tiré de Materia n°36 - WOOD ARCHITECTURE

PISCINES SLOTERPARK AMSTERDAM - PAYS BAS

An: 2002
Mètres Carrés: 2000
Client: City of Amsterdam, Stichting Sloterparkbad
Architecture Bureau: Roy Gelders Architecten bv



Demande d'informations

Nous vous informons que ce site utilise des « cookies d'analyse » pour élaborer des statistiques, des « cookies de profilage » pour étudier vos habitudes de navigation et vous montrer ainsi des annonces publicitaires ciblées ainsi que des « cookies tiers ». Vous pouvez obtenir plus de détails et bloquer l’utilisation de tous ou de certains cookies en consultant les informations complémentaires (Cliquez ici). Si toutefois vous poursuivez la consultation de ce site, vous acceptez implicitement l’utilisation des cookies susmentionnés. (J’accepte).