Play

De Castillia 23 de Urban Up Groupe Unipol, Milan
Le bâtiment "mangeur de smog" par Progetto CMR

Share this page on
De Castillia 23 by Urban Up Gruppo Unipol,Milano

De Castillia 23 de Urban Up Groupe Unipol, Milan
Le bâtiment durable tourné vers l'avenir
(Milan, Italie)

Le projet signé par De Castillia 23 a été réalisé à l’aide de la méthode BIM, en collectant, en combinant et en reliant numériquement toutes les données importantes de la construction.

Le cabinet milanais de conception intégrée a ainsi pu accroître la fonctionnalité, les performances énergétiques et l'efficacité globale de l’immeuble, redonnant à la ville de Milan un bâtiment à la hauteur du quartier dans lequel il est situé.

La zone Garibaldi-Repubblica a connu, au cours des dix dernières années, un processus de réaménagement visant à la reconnecter à la ville, après avoir été exclue pendant trente ans suite à la construction de la liaison ferroviaire. Progetto CMR avait déjà travaillé en 2008 à la Tour Garibaldi ; De Castillia 23 est la continuation de ce parcours avec un défi encore plus grand à relever : faire revivre un bâtiment resté inachevé pendant 15 ans.

Propriété du groupe Unipol, le complexe se compose de deux corps de 53 et 15 mètres de hauteur. Certains éléments structurels ont été conservés, tandis que les deux premiers étages hors sol, qui étaient destinés à des aires de stationnement, ont été transformés en bureaux, ce qui a permis d'étendre la zone opérationnelle. L'ancienne rampe d'accès a été démolie pour libérer de grands espaces au rez-de-chaussée et les rendre également accessibles de l'extérieur.

Mais l'aspect le plus frappant de la rénovation est la façade prismatique avec ses fenêtres triangulaires en forme de losange, qui la rendent vivante. Chacun fenêtre a des inclinaisons différentes et donne des effets de lumière différents selon la façon dont elle est touchée par la lumière. Cette astuce donne du dynamisme au bâtiment, même lorsqu'il n'est pas plein de la vie qui règne à l'intérieur, avec un jeu d'espaces pleins et vides qui sert à donner la bonne ventilation à la structure.

Pour la façade extérieure, Progetto CMR voulait un fond clair pour réfléchir la lumière, contrastant avec une couleur plus sombre pour donner du caractère aux deux têtes. Il a été décidé d'utiliser les surfaces en grès cérame Active de Fiandre Architectural Surfaces et, en particulier, les surfaces Core Shade dans les textures Cloudy Core Active et Sharp Core Active.
La décision d'utiliser le grès cérame tant pour les façades que pour le revêtement de sol des balcons et des espaces extérieurs dépendait de la beauté esthétique et de la durabilité dans le temps de ce matériau, qui se décline en finitions adaptées à différents contextes d'application présentant des avantages en terme de performances de piétonnabilité (antidérapant si nécessaire) et de nettoyabilité.

Les dalles en grès cérame ont été appliquées avec le système de façade ventilée Granitech® à crochets apparents, une solution qui garantit la longévité des bâtiments, notamment ceux qui se développent en hauteur, la durabilité des murs et l'efficacité énergétique. Une chambre à air située entre le mur et le revêtement favorise en effet la ventilation naturelle, offrant des avantages considérables en termes d'élimination de la chaleur et de l'humidité, ainsi qu'un grand confort intérieur. Cela implique également l'élimination des ponts thermiques avec les économies d'énergie qui en découlent et l'efficacité dans le temps de l'isolation extérieure, maintenue parfaitement sèche par une ventilation optimale.

Les autres avantages du système de façade ventilée Granitech® sont l'élimination des risques de fissuration du revêtement et de détachement des murs dû au décollement, ainsi que la protection de la structure du mur contre l'action directe des agents atmosphériques.

La facilité de pose et la possibilité d'intervenir sur l’entretien de chaque dalle individuelle sont deux atouts qui permettent de gagner du temps et de réduire les coûts.

L’application des céramiques Fiandre a été soignée dans les moindres détails avec des bords façonnés à 45° pour tous les éléments de bordure du bâtiment et différentes finitions, plus ou moins lisses ou rugueuses, selon les fonctions. Les tuyaux de descente ont été dissimulés derrière le système de façade dans les colonnades pour des formes plus épurées.

Pour l’esthétique, en revanche, après avoir examiné différents schémas de pose sur la façade, la préférence a été donnée au module principal de 120x60 cm, en optimisant le matériau céramique avec des coupes garantissant l'utilisation complète des dalles de grès, sans gaspillage.

De Castillia 23 de Urban Up Groupe Unipol, voit cependant le jour pour être un exemple d'architecture durable. Un objectif atteint grâce à une série de choix conscients. Avant toute chose, l'utilisation de systèmes photovoltaïques et géothermiques qui produisent de l'énergie et de la chaleur sans rejeter de polluants dans l'atmosphère. Le système photovoltaïque génère environ 40 000 kWhel/an d'énergie propre, tandis que le refroidissement et le chauffage des bureaux sont confiés à une pompe à chaleur à eau souterraine très efficace qui produit de l'énergie géothermique.

La philosophie verte a également guidé le choix des revêtements en grès cérame, un matériau recyclable qui n'érode pas les ressources de la planète, est fabriqué par une entreprise qui réintroduit tous les déchets dans le processus de production.

Une des caractéristiques les plus innovantes de De Castillia 23 est le type de dalle choisi pour les façades et les revêtements de sol des balcons et des espaces extérieurs : les surfaces en céramique Cloudy Core Active et Sharp Core Active de Fiandre.

Il s'agit de surfaces spéciales, rendues « éco-actives » grâce à ACTIVE Clean Air and Antibacterial Ceramic™, le brevet phare du holding Iris Ceramica Group, dont Fiandre fait partie. Il s’agit de véritables céramiques photocatalytiques, autonettoyantes, antibactériennes, antipolluantes et anti-odeurs. Chaque dalle Active est traitée au dioxyde de titane (TiO2) et à l'argent, ce qui renforce et améliore ses performances bactéricides, 24 heures sur 24, même dans l'obscurité.

En présence d'air, d'humidité et de lumière (naturelle ou artificielle), un processus oxydatif se produit à la surface des dalles et décompose les contaminants organiques et inorganiques qui entrent en contact avec elles. Cela apporte des avantages importants au complexe architectural. Tout d'abord, la saleté adhère moins à la surface, ce qui facilite le nettoyage, qui doit être fait avec de l'eau simple et des détergents doux, sans avoir besoin de composants toxiques et coûteux. L'utilisation dans la façade extérieure et donc l'exposition continue à la lumière et aux agents atmosphériques rendent cette propriété particulièrement utile.
En outre, le revêtement extérieur est en mesure de transformer les molécules volatiles de polluants dangereux tels que les oxydes d'azote (NOx) et les composés organiques volatils (COV) en substances inoffensives, ce qui présente de grands avantages pour le bien-être de l’homme.

Selon le Département de Chimie de l'Université de Milan, les 16 088 mètres carrés de dalles Active spéciales installées dans le cadre de ce projet sont en mesure de compenser 59 kg/an d'oxydes d'azote, soit plus de 200 000 mètres carrés d'espaces verts, apportant de grands avantages tant pour les personnes vivant dans le bâtiment que pour celles qui vivant dans le quartier. Ces estimations s'appliquent à De Castillia 23, le bâtiment portant l'épithète de « mangeur de smog ».

En revanche, 2 000 mètres carrés supplémentaires de véritables espaces verts absorbent chaque année environ 12 tonnes de dioxyde de carbone et libèrent 9 tonnes d'oxygène, selon l'équipe de recherche et de développement de Progetto CMR.

Le fil conducteur de la recherche d’un bien-être environnemental et social a également guidé la conception des intérieurs.

Les architectes de Progetto CMR sont intervenus pour rendre les bureaux plus lumineux grâce à la lumière naturelle, également grâce à de grands balcons qui offrent de l'ombre en été et de la lumière en hiver. Le résultat final est une augmentation de 30 % de la lumière diffusée et une augmentation de 36 % de la lumière globale (directe+diffusée) par rapport à un bâtiment standard, ce qui se traduit par une réduction de l'utilisation de la lumière artificielle et donc par des économies d'énergie.

Le grès cérame Fiandre a également été choisi pour les espaces intérieurs : la collection Fjord, dans la couleur Dusty, a été choisie pour les salles de bains grâce à ses propriétés antidérapantes et de nettoyabilité, un facteur important dans un environnement où l'hygiène est fondamentale.

« Le résultat est un complexe architectural avant-gardiste et durable » – affirme l’architecte Massimo Roj, PDG de Progetto CMR – « mais surtout c'est un lieu enfin restitué à la communauté qui, grâce aussi à la clairvoyance de la commission, représentera le nouveau pilier de la ville de Milan tournée vers l’avenir ».

Nous vous informons que ce site utilise des « cookies d'analyse » pour élaborer des statistiques, des « cookies de profilage » pour étudier vos habitudes de navigation et vous montrer ainsi des annonces publicitaires ciblées ainsi que des « cookies tiers ». Vous pouvez obtenir plus de détails et bloquer l’utilisation de tous ou de certains cookies en consultant les informations complémentaires (Cliquez ici). Si toutefois vous poursuivez la consultation de ce site, vous acceptez implicitement l’utilisation des cookies susmentionnés. (J’accepte).